avr 02

Décapsuler sa bière avec les tongues de Mick Fanning (Reef)

Et voilà, en gros geek amateur de bières que je suis, j’ai craqué pour des tongues vraiment extra, les Mick Fanning de Reef. En plus d’être jolies, avec une bulle dans la semelle et en cuir, elle a le détail qui tue : Un décapsuleur intégré dans la semelle.

The video cannot be shown at the moment. Please try again later.

Ouais les mecs vous avez bien vu : Je vais pouvoir DECAPSULER mes bières avec mes tongues !

Le seul problème qui se pose : Comment faire pour ouvrir ma bière si je viens de marcher dans la merde ?

Elles sont assez chères (entre 50 et 70€) mais souvent en promo sur amazon, donc n’hésitez pas à checker de temps en temps : Reef Leather Fanning sur amazon

mar 30

Comment ressusciter une oreillette bluetooth Sony avec une imprimante 3D ?

Voilà, j’ai cassé le deuxième tour d’oreille livré avec mon oreillette bluetooth, plastique vraiment merdique. Or, si elle n’est plus garantie depuis 6mois, l’électronique est très bonne et fonctionnelle.

J’ai contacté le SAV de Sony qui m’a clairement envoyé chi** mais il est hors de question de remettre 20 ou 30euros dans une nouvelle oreillette.

Heureusement, j’ai gardé les morceaux du tour d’oreille.

Voici comment procéder pour imprimer des tours d’oreille, ça doit marcher avec toutes les marques :

En savoir plus »

jan 05

Démonter des mecs à la old school [Indie]

Démonter des mecs comme dans le premier GTA, c’est possible – Et en Delorean s’il vous plait ! Ca s’appelle Hotline Miami, c’est pixel art et sanglant à souhait. Famille de France approuvera cette débauche de violence gratuite c’est certain :-)

 

Nul doute que ce jeu video indé ne plaira pas à tout le monde mais hé : Yen a marre des petits poney en mode warlord.

http://hotlinemiami.com/

nov 21

Comment cabler un hotend sur une imprimante 3D ?

Premièrement, la buse fonctionne avec deux résistances : Une qui chauffe, l’autre qui fait office de sonde thermique. Vous n’avez donc pas de question à vous poser sur le sens des branchement puisqu’il n’y a pas de polarité.

Du côté du hot end, il faut utiliser des cables avec une section suffisante pour supporter la puissance envoyée à la résistance de chauffe. Des câbles récupérés sur une alimentation ATX HS feront très bien l’affaire. Utilisez des raccords de sertissage (de petits tubes en metal à écraser) pour assurer la liaison entre les pattes de la résistance de chauffe et les cables ATX. Faites de même pour la thermistance. Ne soudez pas ! La chaleur dégagée ferait fondre la brasure !

The video cannot be shown at the moment. Please try again later.


Du côté de votre carte électronique, vous devriez vous référer au mode d’emploi (souvent situé sur le wiki de reprap.org)

Par exemple, sur une sanguinololu, j’utilise une prise disquette (les petites prises blanches à 4 fils). Veuillez à bien utiliser les 4 fils, tel qu’indiqué sur l’illustration :


N’hésitez pas à étudier les différents design de hotend designs sur le wiki de reprap.org Ce sera utile si vous avez de la maintenance à réaliser (les buses se bouchent de temps en temps …)

 

EDIT : Après impression de 20 kits de prusa et maintes réparations, la buse genesis machine a rendu l’âme. Je tourne à présent avec une J-HEAD en 0.35mm L’impression est plus fine mais plus lente.

 

nov 14

Quel plastique choisir pour mes impressions : PLA ou ABS ?

C’est une question qu’on me pose régulièrement : Que choisir pour mes impressions ? Du PLA ou de l’ABS ?

Pour calibrer votre machine et faire vos premiers pas en impression 3D, je vous recommande de commencer par du PLA, parce que c’est un matériau qui ne se rétracte presque pas, facile à extruder et qui ne warpe pas.

L’ABS est une souffrance infame lorsqu’on veut imprimer des grosses pièces (X-end par exemple) avec une tolérance inférieure au millimètre. Même avec du jus d’ABS, un brim et une plaque de verre posée sur un plateau chauffant, la pièce aura tendance à warper.

L’ABS est un bon choix pour imprimer des pièces flexibles, telles que les pinces de tige filetée d’une reprap, ou des pinces à linge.

C’est également un choix de roi pour les pièces qui doivent résister à la chaleur (Les supports moteurs de reprap en PLA peuvent fondre en cas de surchauffe moteur)

A contrairio le PLA est très rigide, c’est donc un support de choix pour les engrenages et les pièces structurelles (Frame vertex de reprap)

Dans un monde parfait, on utiliserait à la fois du PLA et de l’ABS pour faire un kit optimal.

nov 09

Chinoiseries : Un Kit DIY pour faire une CNC

Hier on a reçu une commande assez spéciale, un colis DHL contenant de quoi automatiser un routeur CNC.

Ce kit est constitué de :

  • Une carte de commande incluant un port parallèle, 4 drivers bipolaires, un relai et une extension pour un 5ème axe.
  • 4 moteurs pas à pas NEMA23 270oz (1.9n-m)
  • Une alimentation 24V
  • De quoi câbler proprement …

La mauvaise surprise fut la demande de paiement de TVA en contre remboursement. La prochaine fois, on saura !

Premier constat : La différence de taille est impressionnante entre les nema17 et les nema23

Secondo : Pas de doc avec la carte. Heureusement, Jphi a publié sur Civade un article complet pour améliorer les performances de cette carte, avec un lien vers la doc en bas de l’article. C’est super quand le vendeur ebay n’a pas jugé bon de le faire !

oct 30

Comment faire sa citrouille d’Halloween

Aujourd’hui, on ne va rien démonter, par contre, on va s’en payer une bonne tranche. Halloween c’est demain et si vous ne l’avez pas encore fait, il est grand temps de découper votre citrouille.

Comment faire? Très simple, il suffit de regarder cette video :

The video cannot be shown at the moment. Please try again later.

 

Vu sur : Recette américaine

oct 22

2 réflexes à avoir pour réussir la calibration d’une reprap

Votre imprimante 3d est enfin assemblée et vous avez réussi votre premier blob. félicitation !
A présent, vous avez envie que vos impressions ressemblent au modèle 3d que vous avez conçu et que les dimensions soient respectées.

L’heure est venue de calibrer votre machine. Pour obtenir rapidement des résultats satisfaisants, je vous conseille vivement de suivre le tutoriel du wiki (dont j’ai participé à la traduction).

Mais avant, voici deux infos très importantes :
-> Pour calibrer la hauteur minimum de Z (en homing), attendez que le heated bed et la buse du hotend soient à leurs températures de fonctionnement (125/215°c pour l’ABS)
En effet, sous l’effet de la chaleur, le laiton et le verre se dilatent. Si vous réglez le zéro de votre axe Z à froid, vous pouvez être sur d’entendre la buse racler le plateau quand l’impression débutera.

-> Contrôlez les cotes d’une pièce une fois celle ci bien refroidie.
Si vous contrôlez les dimensions d’une impression lorsqu’elle est tout juste terminée, elle n’a pas eu le temps de refroidir, donc de se rétracter. Si vous avez entre les mais une pièce en ABS de 100mm de long à chaud, vous pouvez facilement perdre 1 à 2mm après rétractation du plastique. Si vous avez besoin de côtes justes, pensez-y !

En conclusion: La chaleur a un impact direct sur les dimensions et les volumes. Quand vous passez du PLA à l’ABS vous DEVEZ refaire le réglage du homing et contrôler les dimension après rétractation.

A noter: Le PLA ne se rétracte presque pas, ce qui en fait un plastique de premier choix pour les débutants et les pièces de précision.

oct 07

Première application vraiment concrète de l’imprimante 3D

Si j’ai monté une repstrap, c’était au départ pour fabriquer des pièces supports divers pour une autre de mes vieilles passions : La robotique.

Mais depuis que celle est montée, elle imprime en priorité des pièces … pour d’autres repraps. En parallèle, j’ai un second projet qui avance doucement : Celui de développer une CNC opensource, qui aura la particularité d’être assemblable avec des pièces imprimables.

Voici la première pièce conçue à l’aide d’OpenSCAD, un logiciel de conception 3D opensource et très puissant.

Le but de cette pièce est de fixer un écrou prisonnier au portique d’usinage pour qu’il puisse être entrainé sur l’axe Y. Un trou de 8 mm a également été prévu pour y fixer l’axe d’un roulement à billes, qui servira de « roue » au portique.

L’impression est en cours au moment même où je rédige cet article, le suspens sera de courte durée parce qu’elle ne devrait pas durer plus de 30 minutes !

sept 23

Démonter un vieux modem pour en faire un ambilight

L’ambilight est un système utilisé sur des dalles TV Philips pour projeter derrière l’écran plat une lumière d’ambiance dont la couleur varie selon la moyenne des couleurs utilisées sur l’écran.

Cette fonctionnalité, qui peut paraitre gadget, apporte un plus à l’expérience home cinema qui a suscité de l’intérêt auprès de la communauté open source.

De là est né le projet « Amblone », version open source et DIY de l’ambilight. Ce projet DIY vu sur fritzing, a été reprise par un maker utilisant un vieux modem et un arduino uno.

Ressources :

– Projet Fritzing : http://fritzing.org/projects/amblone-on-duemilanoveuno-with-rj45-connection/

– Projet Amblone : http://amblone.com/

Articles plus anciens «

» Articles plus récents